Trucs et astuces de voyage Asie du Sud-Est

Google translate (app store ou google play)

Un petit outil vraiment pertinent et intéressant. Avec Google translate, nous avons pu dire au chauffeur de Grab que la course était impeccable et que nous étions satisfait. Le visage de ce peuple lorsqu’on fait l’effort de s’adresser à eux dans leur langue est indéniable.

Lorsqu’on lit les panneaux qui nous entoure écrit dans une langue étrangère. Le mode appareil photo permet de traduire en temps réel les écritures. Vraiment super aidant lorsqu’on est perdu dans une ville bondée de monde.

Lorsqu’on veut faire une conversation à deux, en français vietnamien par exemple, l’outil conversation est fantastique.

AirVisual (app store et google play)

L’application sert concrètement à connaître le taux de pollution d’une ville. Elle peut même être liée à votre emplacement pour vous dire en temps réel, selon l’heure, à combien se situe le degré de pollution. Par exemple, à New Delhi en Inde, l’indicateur affiche 314 à Montréal au Canada 40 et à Hanoï 110. Lorsque l’indicateur atteint 150, nous avons vraiment de la difficulté à faire nos activités. Nous n’avons pas encore utilisé de masque mais nous pourrions en avoir besoin éventuellement. L’air pollué nous rentre dans les bronches et c’est vraiment désagréable. C’est un peu comme si nous avions toujours un chat dans la gorge. Avec AirVisual, ça nous permet de planifier nos sorties. Par exemple, si l’indice est à 160, nous pouvons décider de rester à l’intérieur aujourd’hui.

Grab (app store ou google play)

Si vous connaissez Uber, c’est exactement le même principe. On commande un chauffeur, taxi, moto taxi, ou particulier. Nous demandons de nous prendre à un endroit précis et de nous déposer à un autre endroit. Tout se fait en ligne à l’aide du téléphone. Même le paiement se fait en ligne grâce à une carte de crédit. Si nous avons à converser avec le chauffeur, parfois ils négocient le prix d’une course, tout se fait avec l’application elle-même qui traduit sous le texte en langue de notre choix. Très belle application qui vient avec des points, des récompenses et des cadeaux d’installation. Nous avons eu droit à des courses à 1000 dôngs, soit environ 10 sous pour nous permette de l’essayer.

Agoda et Booking (app store, google play et via site web)

Avec Agoda, nous avons planifié beaucoup d’hébergement. Avec les offres de ce site, nous avons fait d’importantes économies. C’est certain que plus on réserve d’hôtels et de chambres d’hôtes, plus nous accumulons des points et des avantages. Ils nous envoyaient même des bons rabais entre 5 $ et 10 $ CA. Au Vietnam, une chambre dans un hôtel moyen coûte 12 $ CA. Nous apprécions beaucoup ce genre d’application. Avec Booking, nous avons le service Genius qui nous permet d’avoir des récompenses et des rabais ou des avantages comme Checkin plus tôt, Checkout plus tard et des surclassements sans frais.

Jetcost, Skyscanner etc..

Multidestination avantages de le prévoir avec les vols à l’intérieur

Lorsqu’on prévoit faire un voyage autour du monde, on ne sait pas trop vers quel pays nous allons aller après celui dans lequel nous sommes. Il y a un grand avantage de considérer le nombre de jours dans telle ville ou tel pays en ajoutant des multidestinations. C’est un peu comme prévoir de très très longues escales dans des villes ou des pays. Par exemple, nous avons réussi à faire de très belles économies.

Jetcost

L’amour haine avec Sa Pa dans le coin de Lao Caï, Vietnam du Nord.

En regardant les photos, en lisant sur l’internet et en discutant avec des gens qui sont allés à Sa Pa, notre idée était claire : ce sera une excursion grandiose et magnifique.

Eh bien, nous avions raison.. Sauf que…

On y va avec le meilleur et le pire car ce sont deux contrastes qui nous a amené plusieurs réflexions.

Ce qu’on a beaucoup apprécié c’est la gentillesse de l’hôte à l’hôtel , madame Moon, super serviable. Notre chambre était grande avec une belle vue par contre, pas vraiment de HouseKeeping, un lit atrocement inconfortable et des accessoires de douche absent. Genre on devait demander du papier de toilette à la réception. On aurait pu laisser notre clef à la réception pour le housekeeping, mais il y a des endroits, vous allez être d’accord, qu’on préfère s’organiser nous-mêmes.

Le téléphérique qui nous a amené à la plus haute montagne du Vietnam : Fansipan. 750 000 Dong chaque pour environ 42,50 $ CA. Pour aller à un genre de DisneyLand. C’est drôle, c’est un des attraits les plus importants du Vietnam et nous n’avons pas aimé ça. Trop commercial, trop fake, à force de vouloir trop modifier ce que Dame Nature nous a offert, on finit par détruire son héritage.

Le village de Cat Cat, un endroit super touristique dans lequel on a l’impression de venir souiller leurs traditions. Y’a du monde à pu savoir quoi faire, tout le monde en profite pour soutirer l’argent des touristes. Parfois, de façon très créative en envoyant des enfants à la quête. Des p’tits loup d’à peine 3-4 ans qui demandent de l’argent et qui vendent des babioles. On a compris que si on achète, on encourage un commerce vraiment loin de l’éthique. Et si on l’ignore, ils se feront réprimer. Nous avons vécu un solide dilemme lorsqu’on les as vus. En entrant dans le village, un panneau nous invite à les ignorer pour les inciter à aller à l’école. Pour visiter le village, nous devions payer 70 000 Dôngs, donc environs 4 $ CA. Le prix en vaut totalement la peine, car c’est magnifique.

En général, nous avons très bien mangé à Sa Pa. Par contre, nous avons eu un petit peu les gargouilles après un smootie douteux.

C’est un endroit très nuageux, pluvieux et humide. On a l’impression qu’il fait 12 degrés et 30 degrés en même temps : weird.

Vous savez au Mont Tremblant, à quel point dans les dernières années, c’est devenu un genre de village de commerces, de boutiques, de restaurants.. ben c’est exactement ça que Sa Pa devient et dans 5 ans la ville aura perdu tout ce qui lui reste de son âme.

Vous savez quand on arrive à un endroit, la vibe est super importante. À Hanoï, on avait une belle vibe, un mélange de moderne et de traditionnel qui s’harmonisaient ensemble. À Sa Pa, le problème, c’est que la modernité, la construction, le TropVouloir s’américaniser se fait au détriment de la population locale, de son histoire et ses coutumes.

Le village de Sa Pa en soi est vraiment cute mais encore une fois, surchargé de touriste, de vendeurs ambulants qui essaient de faire la piastre. Sérieux, ça gosse. #YoLo

Le transport de Hanoï vers Sa Pa, MAMAMIA!

Des bus, semi-sleeper, genre… ça brasse, ça donne mal au cœur car les amortisseurs sont probablement brisés depuis Mathusalem. Il pleut à l’intérieur du bus, la position est vraiment inintéressante et c’est comme un lit à deux étages mais en moins le fun. Le cou légèrement dans les airs, parfait pour se faire un torticolis. La course était de 12$ US mais sérieux c’était le pire 8 heures de route EVER.

Nous avons dû arrêter 7-8 fois, des 20 minutes de temps et tout le monde parlaient forts et geulaient. On comprenait rien et personne pour nous expliquer. EN sortant du bus, une très gentille dame nous a indiqué l’endroit ou attendre car une navette venait nous chercher pour nous amener à notre l’hôtel.

Pour repartir de Sa Pa, nous avons prit un mini-bus à 25$ CA chaque et qu’on se le dise, y’a genre 12 personnes dedans et ça, c’est super. ♥️

7 jours à Hanoï, notre compte-rendu!

Notre première semaine est déjà complétée à Hanoï, nous quittons vers Sa Pa, dans le nord du Vietnam pour admirer les rizières, les peuples autochtones et les montagnes! On s’est dit qu’on allait faire un top 15, qui n’arrête pas de s’allonger, des trucs qu’on a beaucoup aimé de cette semaine inoubliable mais également l’envers de la médaille, ce qu’on a le moins apprécié.

1) Le café Nola, à côté de notre hôtel pour la terrasse sur le toit, la gentillesse du service et la bouffe absolument délicieuse et rafraîchissante. Ils font également un smootie bananes et fruits de la passion. #solidementBon en revanche le EggCoffee est solidement délicieux, de retour au québec on va s’en faire…!
2) Le musée militaire et les moyens de transports fascinants du temps de la guerre du Vietnam. 40 000 VND par personne. (2$)
3) Le lac Ho Hoan Kiem pour son effervescence et sont côté très zen dans une ville qui grouille d’activité. Gratuit.
4) Le Den Ngoc Son, la petite île au centre du lac Ho Hoan Kiem. L’endroit ou nous avons vu la tortue géante et ou on aurait pu faire du yoga en toute quiétude. 30 000 VND (1.5$) par personne. Visiblement, il n’y a que les touristes qui paie pour entrée. Pour les locaux, c’est gratiiiis!!
5) La streetfood, les petits marchands dans les rues qui offrent des délices. Nous avons essayer plusieurs types de mets à travers la semaine : Banh mi (une baguette de pain avec différentes viandes et condiments marinés sucré) du Pho, une soupe repas qui se mange à toute heure du jour ou de la nuit. Des rouleaux printemps et des rouleaux impériaux à en pu finir! Le goût est très différent de ce qu’on mange ‘’bouffe vietnamienne’’ au Québec. Dans le sens qu’ici, les mets sont sobres sans sucre ou sel ajouté pour rien. On a l’impression parfois que c’est plus fade mais au fond, c’est le goût original et pur du plat typiquement vietnamien. Au début, je cherchais le sel et la pâte de piment et au final, je comprends mieux l’essence du mets qui m’est proposé et je l’apprécie d’avantage. Karl a également apprécié la bouffe de rue, mais clairement moins que moi. Le prix d’un sandwich banh mi est environ 30 000 VND (1,5$) et le repas complet ; riz, soupe Pho, ragoût de bœuf, rouleaux impériaux 270 000 VND pour 2 (15$). Une Pho repas toute seule, 40 000 VND (2$).
6) Le spectacle de marionnette aquatique est juste trop impressionnant. On ne comprends rien de ce qui se dit et la musique arrive tout droit d’un autre monde mais c’était beau et on voyait le travail de chaque artiste. 80 000 VND (4,25$) par personne.
7) La rencontre de notre nouvelle amie Thu Nga. Nous avons passé un très beau dimanche soir en sa compagnie. Nous l’avons rencontré dès notre sortie de l’aéroport. Vraiment une personne super agréable!
8) La citadelle d’Hanoï, la cité impériale mon dieu que c’était impressionnant! Les adolescents viennent prendre les photos de graduation, fin des classes, photos scolaires dans des endroits comme ça. C’est une belle façon d’être fier de sa culture!
9) Le déjeuner de l’hôtel est tout simplement divin. Au Québec, nous aurions facilement payé 20$ chaque personne pour ce buffet-brunch. Le prix de la chambre était de 47 000 VND (27$) la nuit. C’est tellement une sensation agréable de rentrer dans son argent…! Sirop.
10) La très grande gentillesse des vietnamiens. Toujours souriants, accueillants et disponibles. Il me vient un exemple concret ; au café Nola, nous étions en train de manger quand deux jeunes hommes (ils étaient derrière nous) ont retourné le ventilateur qu’ils utilisaient vers nous. La sécurité est vraiment au cœur de leur priorité, c’est juste super! Nous n’avons jamais eu peur durant notre séjour.
11) Le calme des rues le dimanche matin. Les activités prévues pour les enfants est vraiment Les cours parascolaires des enfants et leur façon de nous aborder pour pratiquer leur anglais.
12) Le musée de la prison Ho (la maison centrale) un incontournable, litéralement!
13) Un autre moment coup de cœur, c’est lorsque nous sommes allés travailler sur le siteweb et la page facebook au lac Hoan Kiem. C’était en milieu de semaine, le calme et l’ambiance détendu des gens étaient incroyablement apaisant.
14) Le temple de la littérature et le parc des artisans, les deux moments qui n’étaient pas prévus mais au combien intéressant et captivant.
15) Finalement, Grab. C’est le même service qu’Uber offre en 10 fois moins cher. Genre une ride de GrabCar coûte environ 2 $ CAD pour … 10 km. Une vraie joke.

Ce qui est le moins intéressant à Hanoï.

1) La pollution, c’est vraiment un méchant problème. Nous avions mal à la tête vraiment très souvent. Donc, les déplacements étaient plus courts qu’on l’aurait voulu. On était stratégique lors de nos sorties, très tôt le matin, une pause à l’hôtel vers 11 h et ensuite ressortir vers 14 h pour dîner et finalement vers 19 h pour souper. Bizarrement, le soir, c’est la que la pollution semblait le moins nous incommoder. C’est certain que toute la ville se transforme en espace piéton pour rassembler enfant et citoyen dans les rues pour manger ensemble. Pour vous donner une idée de l’indice de pollution de l’air, Hanoï cote à 159, Pékin 132, Montréal 58 et Paris 25. Donc, mal à tête, légère nausée, congestion et la sensation d’avoir un petit rhume constamment. Je comprends tellement pourquoi tout le monde porte des masques.
2) Tout est très petit. Les vêtements, les souliers, les assises! Il faut s’adapter donc on a décidé de perde 50 lbs chacun pour pouvoir avoir la même shape qu’eux. #ouPas
3) Marcher dans les rues. La circulation est difficile; un mélange de constante construction, de scooter, de voiture privée, de piéton et on s’inclut en disant que les touristes ont l’air perdu tout le temps, ce qui peut occasionner des confusions pour les locaux. Pour eux, c’est super normal le chaos organisé, pour nous, vraiment difficile car les mouvements nous arrive de partout. Il faut resté constamment alerte et ça n’a rien à voir avec la sécurité.
4) Les vendeurs ambulants, vélo-taxis, restaurant avec pignon sur rue peuvent être très insistants. Comme, vraiment, beaucoup, intense. Dans les guides touristiques, ils nous disent que ça peut arriver et qu’on doit garder notre calme. Donc, j’ai arrêté de leur dire non merci et Karl avec sa patience légendaire à pris le relais. tsé quand tu es sur le bord de pogner les nerfs, tu laisses le meilleur des deux gérer la situation.
5) Les foules! S’il y a quelque chose dans la vie qu’on déteste tous les deux, c’est bien les foules. Même si celles-ci sont sécuritaires, festives, scolaires ou sportives, elles restent impressionnantes et difficiles à contourner. L’hôtel est au cœur du vieux-quartier, fallait s’y attendre. Malgré tout, le dynamisme de cette ville reste unique.

Le parc des artisans d’HanoÏ juste en face du temple de la littérature

Dès que l’on entre au parc des artisans d’HanoÏ on se sent toute suite transporté dans un environnement zen et calme. À deux pas de la jungle urbaine, cet endroit respire la quiétude.

L’encens est très populaire au Vietnam. Comme dans la plupart des pays d’Asie, il est accompagné de prière. Le marchand ici propose plusieurs variété. C’était très impressionnant de voir la quantité et la qualité de ses petits bâtons odorants.

Les marionnettes aquatiques (water puppets) sont très populaires partout au pays. Nous en avons découvertes d’autres qui ressemblent étrangement à celles du Water Puppets Theater.

Les artisans travaillent également les récipients de bambou pour les palanches. Très impressionnant de voir le travail de tressage.

Finalement, les masques ornent cet univers unique!

Les lanternes suspendus donnent un look très enveloppant!

Le temple de la littérature

Van Mieu fut édifié en 1070 sous la dynastie du roi Ly Thanh Tong, dédié uniquement à Confucius.

– Quoc Tu Giam, édifié en 1076, sous la dynastie du roi Ly Nhan Tong, en tant que la première université du Vietnam, fut réservé aux fils des rois Ly et puis aux enfants des familles aisées.

– A partir de 1253, sous la dynastie du roi Tran Thai Tong, Quoc Tu Giam accueillit aussi les enfants des familles lettrées, quelle que soit leur origine sociale.

– Sous la dynastie du roi Tran Minh Tong, un éminent lettré, Chu Van An, fut élu son premier Recteur et aussi l’enseignant direct des princes. Le roi Tran Nghe Tong fit dresser la statue de Chu Van An, suite à son décès en 1370, à côté de la statue de Confucius.

– La période Hau Le (dynastie Le postérieure) marqua le temps d’or du Confucianisme. Le roi Le Thanh Tong fit dresser en 1484 les 82 stèles des Docteurs des concours impériaux sous les dynasties dès Le et des Mac, entre 1442 et 1779.

– Période début des Nguyen, le roi Gia Long mit fin au fonctionnement de Quoc Tu Giam, et remplaça la maison Thai Hoc par le temple Khai Thanh dédié aux parents de Confucius. Il fit aussi ériger Khue Van Cac devant Van Mieu.

– En 1947, sous les attaques françaises, la maison Thai Hoc fut détruite en ruine dont le reste n’est que deux colonnes en pierre et quelques minimes vestiges comme trace.

– En Juillet 1999, la ville de Hanoi fit reconstruire Thai Hoc, sur la même localisation à l’intérieur de Van Mieu – Quoc Tu Giam, mesurant 1530m2

Le temple de la littérature

Source : https://authentikvietnam.com/le-temple-de-la-litterature-de-hanoi

Le petit délice caché de HanoÏ

Le eggcoffee est un café spécialisé de la grande région de Hanoï. Le boire vous amène dans un univers sucré et chargé d’espresso. C’est un véritable délice!

Le café aux œufs (en vietnamien : cà phê trứng) est une boisson vietnamienne préparée traditionnellement avec des jaunes d’œufs, du sucre, du lait concentré et du café robusta. La boisson est préparée en battant les jaunes d’œufs avec du sucre et du café, puis en extrayant le café dans la moitié de la tasse, suivi d’une quantité similaire de crème aux œufs préparée en chauffant et en battant les jaunes.

La boisson est servie dans les cafés de Hanoi et de Ho Chi Minh-Ville et est devenue un aliment de base depuis les années 1950, un barista le décrivant comme figurant dans « chaque menu de café ». Le café Giang (Cà Phê Gi), en particulier, est réputé pour ses boissons à base de jaune d’œuf, de café en poudre, de lait concentré et éventuellement de fromage. La tasse est servie dans un bol d’eau chaude pour conserver sa température. Le fils du fondateur du café affirme que son père a développé la recette de la boisson lorsque le lait était rare au Vietnam, remplaçant le produit laitier par du jaune d’œuf.

Heart finger korean

Mais quelle belle soirée nous avons eu! Nous étions avec notre nouvelle amie du Vietnam. Nous nous sommes donner rendez-vous dans un bar très branchée du vieux-quartier (à deux pas de notre hôtel). Nous avons bu une véritable bière locale, la Saigon. Pas notre préféré, mais pas dégeulasse non plus ! Haha !

Ensuite, les conversations sont allées dans tous les sens. À un moment donné, nous lui avons demandé pourquoi les gens faisait le geste que vous voyez sur la photo. L’espèce de pincement du pouce et de l’indexe qui ressemble à une demande d’argent…

Eh bien c’est un cœur le heart finger korean! On voit souvent les gens faire un cœur en joingnant les mains de chaque côté. Ceci est la version plus délicate et cute du hand heart. Hanoï, ça marche !

Photos de la petite fille qui tien son pouce et index ainsi que photo des deux mains qui forment un cœur!

7 jours pour s’en remettre, 14 jours pour repartir à l’aventure!

Déjà 7 jours que nous sommes revenus de notre périple à Port-au-Prince. Nous en avons profité en masse entre les soupers avec nos familles et la préparation de notre prochain voyage! Ce méga voyage n’était pas prévu pour tout de suite mais avec les évènements des dernières semaines nous avons décidé d’aller de l’avant avec notre passion, les voyages… Nous avons tellement hâte de découvrir le monde, la culture et vivre des expériences uniques.

Nous partons à Hanoï au Vietnam dans quelques jours.

Pour répondre à vos questions :

Pour combien de temps? : aucune idée.

Allez-vous visiter d’autres pays que le Vietnam ? : ouep, nous avons le Cambodge, la Thailande, la Malaisie, Singapour sur la liste.

Allez-vous revenir avant Noël? : nope

Pis la job? : rien pour l’instant, on verra quand nous reviendrons. Les projets sont en développement, trop tôt pour connaître tous les détails à court terme. Par contre, Drew écrit un livre sur la pédagogique, gestion de classe participative et l’andragogie en formation professionnelle. Karl va en profiter pour écrire ses récits de voyage de son trip en solo en 2018.

Donc, après Noël? : si c’est pas avant, c’est fort probable que ce soit après…. Non? … **Soupir**

Est-ce que vous partez en sac à dos? : ouep! 2 sacs à dos standard et un sac à dos de randonnée de 65 litres pour nos vêtements et les au-cas-où. Ce sera un voyage très léger avec très peu de matériel. Nous sommes vraiment complémentaires, Karl a surtout l’expérience des voyages sac à dos et Drew celui de minimaliser les accessoires pratiques grâce au camping-trekking.

Avez-vous besoin de vous faire revacciner pour ce voyage là? : on croyait devoir prendre le vaccin pour la fièvre jaune et finalement nous n’en avons pas besoin. Donc, rien à recevoir de plus! On est déjà full equip’ !

Combien ça coûte partir en voyage comme ça? : cher et pas cher.

Cher : pendant qu’on voyage, on ne ramène pas d’argent à la maison, donc à quelque part on en perds.

Pas cher : l’Asie est vraiment abordable, nous pouvons bien manger, bien dormir et se divertir pour moins de 50$ par jour, à deux.

On fait un planning, les visas, l’argent, le budget et surtout beaucoup de plaisir!

L’inondation comme comble du malheur

20 h, on est sur le balcon à suer comme des porcs. Nos réserves d’électricité sont vidés depuis 17 h; pas d’air clim ni de ventilateurs. On sirotait un petit rhum jus d’orange, bien pénards, quand tout à coup l’orage du siècle est arrivé. On sentait une petite fraîcheur s’installer mais rien de bien méchant et au contraire, on se disait soulager qu’enfin, l’humidité allait tomber.
Après quelques bons éclairs et du tonnerre en quantité industrielle, nous décidons d’entrer dans l’appart pour se mettre à l’abrit. Karl aime pas trop les perturbations du ciel, surtout quand c’est à environ 100 pieds de lui. Sans joke, vraiment 100 pieds là.

Karl entre dans l’appartement le premier en panique…

  • Drou, j’ai les pieds dans l’eau.
  • DA fuk? (Je pense toute suite au gallon d’eau potable)
  • Je pense que ça vient de l’extérieur de l’appart, du passage…
  • Hu! HEIN!

(On se disait en même temps que l’orage avait cogné fort et qu’à l’avant de l’immeuble nous avions entendu une espèce de cascade d’eau qui descendait du toit. Mais comme c’est un nouvel environnement, rien qui allait nous mener vers cette hypothèse avant làà lààà!)

Finalement, c’était ça. L’eau entrait dans l’appartement sans s’inviter. Ce n’est sûrement pas son premier barbecul (bbq) à cet appart là! …Les planètes s’enlignent dans notre tête : pourquoi il y a des pattes en métal pour le meuble de TV, le divan, pis toute? … ben pour quand ça arrive ciboire du bon dieu!!!!

….Pis on a tellement une mauvaise habitude de déposer nos appareils électroniques, bouteilles d’eau pis toute pis toute, par terre… La switch était là.. tranquille à attendre qu’un bon samaritain l’a ramasse. YO tu es arrivé mercredi ma belle, hors de question que tu te fasses une petite trempette dans l’eau acidulé de la pluie haïtienne, OOH. CRISS. NON!

Après un sauvetage réussi, on se mets à l’ouvrage.

On allume les lampes de poche de nos téléphones et on se rend compte que l’eau rentre par la porte d’entrée de l’immeuble et la partie commune intérieure est complètement innondé. En vitesse, nous bloquons la porte de notre appart à l’aide d’une serviette. On passe la moppe, une bonne dizaine de fois. Le concierge vit dans l’immeuble et il travaille sans relâche depuis l’orage à nettoyer l’entrée… Quel job pareil…

Un petit orage d’une dizaine de minute… On ne veut pas s’imaginer de quoi aura l’air une tempête tropicale…

Sirop de vidange.. 😛

6 jours avant l’arrivé de Karl à Port-au-Prince

Bon! Karl arrive dans 6 jours. Je me tape sur les nerfs.

  • Finalement, qu’est-ce que tu veux que j’apporte? Messemble que la liste est interminable et que tu as trouvé plein d’affaire aux magasins là-bas?
  • Ouin, mais j’aurais besoin d’un ouvre-boîte. Y’a pas ça ici.
  • De quoi, y’a pas d’ouvre-boite? Ils font quoi?
  • Soit avec un couteau ou y’a des goupilles sur les cannes.
  • Je nous amène ça!
  • J’avais des chandelles sur la liste, on en as-tu besoin?
  • Ouep, l’électricité est in et out, chop chop les chandelles odorantes sur le fridg de chez Ikea. On va les passer en même temps et ca va enlever un peu l’odeur de vidange.
  • Sérieux Drew, avec la liste là, je pense nous prendre un deuxième bagage en soute.
  • C’est juste parce que tu as apporté trop de vêtements. Je te connais, tes 25 paires de boxeurs ne sont pas nécessaires. Ici, il fait si chaud et humide que ton costume d’Adam sera ben correct. Amènes-en pas trop.
    Je l’ai entendu et vu soupirer. Vive FaceTime.
  • Tu m’as dit d’apporter un drap? C’est pourquoi dont?
  • Car les vampires ici ne t’attaqueront pas si tu es caché par un drap. Les moustiques sont tellement voraces que s’il voit ton teint rosé, ils vont se donner à fond la caisse.
  • Ouin, mais les maringouins me piquent pas moi.
    C’était à mon tour de soupirer. Chien-Vache. VA! (Mais je l’aimmmmmeeeee)
  • Finalement, le chasse-moustique, je vais apporter le reste qu’on a. On pourrait se faire la recette de ma tante Didi. Alcool, huile essentiels de lavande et eucalyptus et de l’eau.
  • Super bonne idée! C’est miraculeux. Je dors maintenant avec cette superbe odeur et j’ai arrêté de me faire bouffer. Je vais rapidement aller me chercher des parts dans Maison Lavande pour les huiles essentiels.
  • Donc, est-ce qu’il reste de la place dans ton sac?
  • Je ne sais pas. Je n’ai pas encore rentré le stock.
  • Ben… tu as besoin de motivation?
  • Non, je joue à Zelda là. So.

  • (MAIS JE L’AIMEEEEEEEEE)

Ok bye là!